Aigleinfos

Exister ne suffit pas. Communiquez vos profils de rêves avec nous !

Nord-Kivu: les FARDC lancent des tirs d’artillerie lourde sur les positions du M23 dans le territoire de Rutshuru.

Quelques armes lourdes de Fardc lors du défilé du 30 juin 2010 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Des détonations d’armes lourdes et légères ont été entendues dans la matinée de ce vendredi 11 novembre entre Kahunga et Mabenga, à environ 10 km au Nord de la cité de Kiwanja à Rutshuru (Nord-kivu).

Plusieurs sources parlent d’une attaque des FARDC contre les positions des rebelles du M 23 dans la zone.Des sources concordantes indiquent que les FARDC ont lancé, entre 9 heures et 10 heures, des tirs d’artillerie lourde sur les positions des rebelles du M23 entre la localité de Kabaya, dans les groupements de Kisigari et de Rugari voisin. Jusqu’à présent aucun bilan de ces attaques n’est disponible.

Selon certains habitants contactés sur place, les cultivateurs qui campaient dans leurs champs dans la localité de Kahunga sont rentrés dans la cité de Kiwanja. Une psychose a été constatée dans cette entité où les troupes rebelles étaient déjà en alerte depuis plus de trois jours.Sur l’axe Kiwanja-Nyamilima, au Nord-Est de Kiwanja, d’autres tirs ont été entendus vers 13 heures locales, toujours ce vendredi, autour de Nkwenda, à une dizaine de kilomètres de Kiwanja. Le bilan n’est pas encore connu.

Rappelons que depuis deux jours, des sources dans la région parlent d’une progression des militaires FARDC qui auraient déjà repris le contrôle de Mabenga.

Pendant ce temps, du côté de la cité frontalière de Bunangana, certaines sources alertent sur le renfort des troupes rebelles. Des habitants, joints sur place par Radio Okapi, rapportent l’arrivée en masse des hommes armés, depuis plus de trois jours, en renfort aux unités rebelles du M23. Ce qui, selon ces sources, constitue un autre sujet de préoccupation dans cette zone.

Radio Okapi/via aigleinfos