Aigleinfos

Exister ne suffit pas. Communiquez vos profils de rêves avec nous !

Lualaba : Les journalistes répètent les mensonges des hommes politiques, c’est pire! (Éditorial)

Le média aigleinfos livre sa vision sur l’actualité Lualabaise du mois de septembre écoulé. Entre analyse, réflexion et mise en contexte, cette chronique est l’occasion de donner du sens et de prendre du recul sur les événements du mois, mais également de revenir sur des sujets parfois traités trop rapidement dans le flot d’une actualité intense.

Un certain samedi 06 août 2022 au cours d’un point de presse tenu devant les chevaliers de la plume et du micro, quelques membres de du gouvernement provincial, du conseil provincial de sécurité et de la société civile, Marie-Thérèse Fifi Masuka Saini gouverneur intérimaire de la province du Lualaba annonçant avec certitude l’inauguration de l’aéroport international de Kolwezi au mois septembre par le président Félix TSHISEKEDI.

« Nous allons terminer la dette le jour que Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo viendra pour inaugurer l’aéroport. Ça sera son aéroport et non pas un aéroport à crédit.Mais l’aéroport de la province… Nous comptons les jours maintenant, au mois de septembre, l’aéroport sera déjà de la province du Lualaba et celle-ci sera très fière d’inaugurer un aéroport qui lui appartient » fin de citation.

Qui a menti qui et pourquoi ?

Les journalistes ne croient pas les mensonges des hommes politiques, mais ils les répètent ! C’est pire ! Disait Michel Colucci, dit Coluche, un humoriste et comédien français.

Nous avons religieusement informé l’opinion publique dans nos articles sur la probable inauguration de cet aérogare de Kolwezi au mois de septembre par le président Tshisekedi. Hélas ! L’œuvre demeure encore un chantier jusqu’à ce jour. Tel est pris qui croyait prendre ? Ou l’autorité est-elle victime d’un faux rapport du service technique des infrastructures ? S’interroge la rédaction aigleinfos.

La politique n’a œil, ni oreille , encore moins coeur ; en politique le vrai et le mensonge portent le même pagne, le juste et l’injuste marchent de pair, le bien et le mal s’achètent ou se vendent au même prix même dans la province du Lualaba.

Le lualaba hier et aujourd’hui.

Le parallélisme oblige ! Entre les résultats palpables d’hier et les virtuels d’aujourd’hui, le mensonge politique à l’ancienne visait à tromper d’autres gouvernements. Le mensonge politique de l’heure, et c’est une nouveauté, vise à tromper avant tout, l’opinion publique à travers plusieurs canaux (médias, réseaux sociaux, …). Nous pouvons à ce jour donner raison à Ahmadou Kourouma qui a dit «On ne satisfait les rêves que par le mensonge, la duperie. La politique ne réussit que par duplicité.» nous fermons les guillemets. Ceci nous pousse à dire qu’à partir du moment où nous n’avons plus de presse libre, tout peut arriver. Ce qui permet à une dictature totalitaire ou à toute autre dictature de régner. Si tout le monde vous ment en permanence, la conséquence n’est pas que vous croyez les mensonges, mais plutôt que personne ne croit plus rien.

En effet, les mensonges, de par leur nature même, doivent être modifiés, et un gouvernement menteur doit constamment réécrire sa propre histoire.

Lualaba, un théâtre des journalistes jouisseurs.

Une dizaine de journalistes venus de la capitale de la RDC ont séjourné à Kolwezi pendant plus d’une semaine. Mais pour quel but ? Leurs productions en disent plus. L’athéisme sans parler de la confusion était au rendez-vous.

Rédaction aigleinfos